>>
you're reading...
La Veille, Réflexions

Veille stratégique et Conduite du changement : la vision

Un article de Lesca et Carron consacré à la veille stratégique (1) analyse le processus cognitif des individus et plus particulièrement celui des dirigeants d’entreprises qui ont plusieurs activités dans une journées et passent d’une tâche à l’autre en un temps très réduit. En outre, les dirigeants auraient plutôt tendance à synthétiser les informations qu’ils reçoivent plutôt qu’à en faire une analyse systématique. Pour eux, l’information orale serait aussi importante qu’une information plus structurée.

Pour répondre à ce mode de fonctionnement, il s’agit donc dans le cadre de la veille stratégique d’appliquer deux principes :

  •     Regrouper les informations
  •     Relier les informations

Le regroupement des informations permet de créer des thématiques pertinentes par rapport au contexte de l’entreprise et de son dirigeant, et les liens tissés dans chaque thématique entre les informations conduisent à rendre ces informations « synthétiques et visuelles » et permettent de générer une image « collectivement intelligible ».

La veille stratégique contribue par conséquent à créer la VISION du dirigeant quant aux évolutions et au devenir de son entreprise.

Or dans les méthodes de conduite du changement, la vision est également un moteur qui devrait supporter tout projet. Le décideur fait un choix majeur qui va toucher l’entreprise et tous les collaborateurs : il doit communiquer sur sa vision afin de la partager.

La difficulté en conduite du changement, c’est le choix du moment pour communiquer sur la vision. Faut-il en parler lorsqu’elle apparaît sans que les projets soient déjà définis? Faut-il en parler lorsque les projets sont déjà programmés?

A mon avis, la vision partagée n’a de sens que lorsque l’entreprise est encore dans la quête de ce qu’elle va mettre en œuvre et non déjà dans la mise en œuvre des projets.

En effet, dans la second pas, la vision partagée se résume vite alors à des ateliers d’animation (du type les process existants / les process à venir) et l’adhésion des collaborateurs est alors implicite.

Je pense que la vision partagée à sa raison d’être dès que le dirigeant sait qu’il doit adapter l’entreprise à son environnement car elle permettra la créativité des collaborateurs tout en amorçant très en amont la stratégie d’accompagnement du changement.

Pour conclure, je vois donc un lien puissant – LA VISION – entre la veille stratégique et la conduite du changement. La veille stratégique aide à la construction de la vision du dirigeant, tandis que la vision partagée portera et accompagnera cette vision.

(1) LESCA, H. et CARON, M-L (1995) – Veille stratégique : créer une intelligence collective au sein de l’entreprise. Revue Française de Gestion

Clotilde Nicol

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrez votre adresse e-mail pour vous inscrire et suivre l'actualité d'EOMA !

Rejoignez 43 autres abonnés

Les commentaires

Christophe Faurie sur Conduite du changement : dispo…
Christophe C. sur Stratégie du changement, condu…

Archives

RSS Conduite du changement

  • Une erreur est survenue ; le flux est probablement indisponible. Veuillez réessayer plus tard.

RSS Information scientifique et technique

  • Une erreur est survenue ; le flux est probablement indisponible. Veuillez réessayer plus tard.

RSS Gestion de l’info

  • Une erreur est survenue ; le flux est probablement indisponible. Veuillez réessayer plus tard.
%d blogueurs aiment cette page :