>>
you're reading...
Conduite du changement, Méthodes

Besoin / Conduite d’entretien / Ecoute active / Questionnement

Je vous propose ici un support commenté -que j’ai créé pour l’animation d’un atelier- dont les objectifs étaient de comprendre et d’analyser le besoin en se basant sur la conduite d’entretien, l’écoute active et le questionnement. C’est, je le crois, en combinant ces différentes techniques et méthodes qu’il est possible d’améliorer son rapport à l’autre dans la relation professionnelle, de prêter une oreille attentive à ce qui est clairement dit, et de détecter ce qui n’est  pas formulé.

En outre, ces pratiques peuvent également avoir leur utilité dans la pratique de la conduite du changement, puisqu’elles placent l’autre au cœur de la démarche.

Le besoin

La métaphore de l’Iceberg est un très bon moyen de visualiser les différents niveaux de besoin et de prendre conscience, par exemple lors d’un entretien avec un commanditaire, qu’il est nécessaire de descendre au moins jusqu’au niveau implicite, le niveau latent du besoin étant plus délicat à atteindre, puisque le commanditaire lui-même n’en n’a pas forcément conscience au début d’un projet.

La métaphore de l’iceberg

Le besoin visualisé, il doit être exprimé et pour cela, la conduite d’entretien et les techniques de conduite d’entretien sont efficaces.

La conduite d’entretien

Le schéma présenté ci-dessous s’appuie sur la règle des 3 C : Cadrer – Conduire – Conclure. J’y ai ajouté l’utilisation du QQOQCPC ainsi que l’emploi des questions ouvertes et semi-ouvertes en fonction des étapes de déroulement de l’entretien. La notion d’oxygénation d’un entretien est essentielle, même s’il faut beaucoup de pratique pour y arriver. Cet atelier m’aura permis de repenser à cette notion et de tenter de l’appliquer.

 Schéma de la conduite d’entretien

Cependant, pour mener un bon entretien, l’écoute est essentielle aussi, je présente les concepts de l’écoute active.

L’écoute active

L’écoute active ou empathique a été développée par le psychologue clinicien Car Rogers. Pour bien écouter, il faut d’abord avoir conscience de ce que sont les freins à l’écoute.

Les freins à l’écoute

Savoir écouter est essentiel, mais savoir écouter et questionner, c’est mieux d’où ce qui suit et qui concerne le questionnement.

Le questionnement

  •  Les types de questions

  • Les questions relances

 

La présentation des concepts s’est arrêtée là, puis les participants ont simulé une conduite d’entretien basée sur le scénario d’une première rencontre avec un commanditaire, avec pour consignes d’exploiter ce qui leur avait présenté durant l’atelier. Il était évidemment complexe de tout mettre en œuvre à brûle-pourpoint, mais la prise de conscience de son comportement; de son niveau d’écoute et des interactions avec les autres ont semblé aider chaque participant.

Clotilde Nicol

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrez votre adresse e-mail pour vous inscrire et suivre l'actualité d'EOMA !

Rejoignez 43 autres abonnés

Les commentaires

Christophe Faurie sur Conduite du changement : dispo…
Christophe C. sur Stratégie du changement, condu…

Archives

RSS Conduite du changement

  • Une erreur est survenue ; le flux est probablement indisponible. Veuillez réessayer plus tard.

RSS Information scientifique et technique

  • Une erreur est survenue ; le flux est probablement indisponible. Veuillez réessayer plus tard.

RSS Gestion de l’info

  • Une erreur est survenue ; le flux est probablement indisponible. Veuillez réessayer plus tard.
%d blogueurs aiment cette page :